Calendrier de taille

Après une petite pause pendant les fêtes de fin d’année, les séances de taille reprennent dans nos vergers, elles se déroulent les samedi matin et mercredi après-midi. (En pièce jointe le calendrier jusqu’à fin Mars).

Tous les volontaires sont les bienvenus, pour chaque séance il y a un référent que vous pouvez contacter si besoin (certaines conditions climatiques : neige, gelées, peuvent nous amener à annuler une séance).

Si vous souhaitez apprendre à tailler, merci d’appeler le référent pour l’en informer. Vous pourrez ainsi suivre quelqu’un qui connait un art de la taille (oui tout le monde n’a pas la même technique) avant de vous lancer.

Les prochaines dates  :    Calendrier 2019 2020

Nouveauté : Cette année chaque référent est responsable d’un secteur sur les vergers de St Martin et St Paul ; ceci permettra à chacun de bien  s’exprimer dans son art (comme dit précédemment tout le monde n’a pas les mêmes techniques) et de bien savoir où il en est dans l’avancement dans son secteur.

Les référents se sont retrouvés le 21 Décembre (photos ci-dessous) pour repérer les secteurs et échanger sur les différentes techniques.

Ci-dessous une vidéo (de « Rustica« ) pour les novices, avec quelques basiques de la taille du pommier :

https://www.rustica.fr/tv/tailler-pommier,2199.html?utm_source=newsletter_video&utm_medium=email&utm_campaign=1400

Conserver une belle forme, récolter d’avantage de fruits. Il faut profiter d’une journée d’hiver, pas trop froide, pour tailler son pommier. La taille permet de conserver une forme qui facilite les récoltes et favorise la formation de boutons à fruits.

 

Tempête : On a terminé l’année avec une forte tempête le 20 Décembre, des bourrasques de vent ont été mesurées à 150km/h à St Chamond. Les sols étant trempés, des arbres ont été déracinés et, dans notre verger de la Péronnière, ce sont  3 gros pruniers qui se sont retrouvés à terre. Quelques protections sur le nouveau verger se sont envolées et des petits arbres plantés 3 semaines auparavant étaient bien penchés. Depuis, une équipe est passée redresser les arbrisseaux et relever les vieux pruniers (photos dans un prochain mail).

Une étude récente souligne les bienfaits de la pomme pour notre microbiote intestinal.

  • Une équipe de chercheurs de l’Université de Technologie de Graz, en Autriche, vient de mettre en avant les bienfaits de la pomme, au travers de cette étude qui montre qu’une pomme contient plus d’une centaine de millions de bactéries dont la majorité contribue à notre bonne santé. C’est l’ensemble de la pomme qui se révèle bénéfique, ces fameuses bactéries se trouvent aussi en grand nombre dans les pépins, dans la tige mais aussi dans la peau et bien sûr dans sa chair. Evidemment, si la pomme est bio c’est encore mieux. On peut éviter les effets malheureux des pesticides qui,  eux, sont vraiment nocifs ! D’autant que les auteurs de l’étude ont également prouvé qu’une pomme bio abritait une plus grande diversité de communautés bactériennes qu’une pomme produite de manière conventionnelle. Alors, croquer la pomme ! Vous ne serez pas expulser du paradis pour autant, comme cette bonne vieille Eve et son homme Adam ! Sur terre, la pomme n’est pas le fruit défendu, bien au contraire ! D’autant plus que La pomme est excellente contre le cholestérol ! La pomme fait partie des alliés anti-cholestérol en raison de sa forte teneur en pectine et en fibres solubles, qui permettent de réduire l’absorption des graisses et des lipides par l’organisme. Elle, peu  calorique (environ 80 calories), la pomme possède en plus des vertus antioxydantes qui contribuent à limiter le risque de maladies cardio-vasculaires.
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.