Dicton

« Neige en janvier vaut du fumier »

En fait la neige apporte très peu d’azote gère plus que la pluie, en revanche c’est un excellent isolant car elle renferme beaucoup d’air entres ses cristaux, 10 cm d’épaisseur suffit à maintenir une température hors gel du sol et plus le manteau est épais, plus la protection est efficace. Il ne faut pas tasser la neige qui perd ainsi ses propriétés isolantes.

Bien qu’elle recèle peu d’eau (10 à 30%), la neige en fondant humidifie doucement le sol en profondeur et refait des réserves pour une restitution printanière et on en a grandement besoin cette année, les réserves d’eau ne se sont pas reconstituées depuis les canicules de l’été. La neige réhydrate aussi les végétaux, déshydratés par le gel.

Il ne faut donc pas prendre le dicton a la lettre, la neige ne remplace pas un bon amendement du sol mais elle le protège. La vie du sol est préservée du froid et les micro-organismes restent actifs.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *